ENGLISH  |  IMPRIMER LA PAGE  |  SITE MAP  |  CONTACT
logo
mots-clétypedeàtout afficher
< retour à la recherche

IVe - XIe siècle: Le groupe épiscopal - Un complexe architectural en constant remaniement

Après la reconnaissance du culte chrétien par l’empereur romain Constantin, en 313, le développement de la nouvelle religion s’accompagne d’une réorganisation de la société et des pouvoirs. À Genève, la topographie en sort profondément modifiée. Aussi le centre épiscopal constitue-t-il dès lors un quartier réservé à l’intérieur des murs de la cité. Il comprend en un premier temps une cathédrale, située au Nord, où est célébré le culte eucharistique, un baptistère pour les conversions et une chapelle qui pourrait être destinée à la vénération des reliques. Vers l’an 400, une deuxième cathédrale est élevée au Sud; elle est reliée à la première par un atrium dont les galeries facilitent la circulation entre les différents édifices. Plusieurs salles de réunion, certaines chauffées et richement décorées, permettent aux ecclésiastiques de se réunir, comme d’accueillir les visiteurs d’importance. Au fil des ans, tous ces édifices, auxquels il faut encore ajouter la résidence et la chapelle privée de l’évêque, sont remaniés, embellis et souvent agrandis. Une troisième cathédrale se développera ensuite aux dépens du baptistère; elle sera à l’origine de la cathédrale unique de l’an mil.

Site archéologique de la Cathédrale Saint-Pierre de Genève
Cour Saint-Pierre 6, CH-1204 Genève / Tel: +41 (0) 22 311 75 74
Heures d'ouverture: tous les jours, de 10h à 17h